L'écriture, le reflet de l'inconscient



Bienvenue

Historique

Base de l'analyse

Traits analysés

Révélations

Suivre des cours

Types d'analyse d'écriture

Analystes en écriture

Bienvenue dans le monde de l'écriture.

Chaque trait que vous écrivez, à la plume, au crayon de plomb (mine de graphite) ou au stylo, que ce soit :
- au travail, pour vos dossiers,
- dans vos travaux scolaires,
- dans une lettre d'amour à l'être cher,
- sous forme de grabouillis sur un napperon de papier pendant le dîner ou
- sous forme de dessins faits de lignes barbouillées sur n'importe lequel bout de papier pendant que vous parlez au téléphone : Les traits que vous dessinez révèlent ce qui se passe en vous à ce moment précis.

Après avoir ardemment travaillé pour apprendre à suivre le modèle d'écriture qu'on nous a enseigné à l'école primaire, pas une personne ne fait ses lettres de la même manière. Pourquoi?

En fait, lorsque nous apprenons à écrire, c'est le conscient qui domine. Toute notre attention est portée sur notre main et sur la direction que l'on donne au crayon afin de former les traits qui représenteront une lettre, un mot. Mais, à mesure que nous maîtrisons le crayon, et que cela devient facile de former les lettres et les mots, notre attention se détourne graduellement de notre main.

Au fil du temps, c'est le message que nous voulons transmettre par les lettres et les mots qui occupe notre attention. L'écriture est devenue un réflexe. Nous n'avons plus besoin d'y penser. Cela nous permet d'écrire encore plus vite, car un réflexe est hors de contrôle.

Le réflexe est un geste inconscient. On peut donc conclure en disant que les traits que nous dessinons lorsque nous écrivons sont originaires de notre inconscient. Et qu'est-ce que cet inconscient? Il est unique à chacun. Il est l'histoire de notre vie. Et, il ne triche pas. Voilà pourquoi personne ne fait ses lettres de la même manière. L'écriture reflète l'inconscient de la personne qui écrit.



 

Page d'accueil

Copyright 2004-2017 © odiled.com
Tous droits réservés